Passez à l’action pour les femmes du Nouveau-Brunswick!

Contexte

Le 10 Avril 2014, la clinique Morgentaler de Fredericton a annoncé qu’elle serait obligée de fermer ses portes en Juillet prochain pour des raisons financières. Cette annonce est un choc et la fermeture de la clinique aura des conséquences catastrophiques pour les femmes du Nouveau-Brunswick, qui pour un grand nombre ne seront plus en mesure d’accéder à des services d’avortement, sauf pour celles qui auront les moyens de voyager en dehors de la province et payer elles-mêmes leur avortement – à un coût total d’au moins 1000 $.  Coût hors de portée pour beaucoup de femmes.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est à 100% responsable de la fermeture de la clinique. En appliquant un règlement inconstitutionnel et illégal, il oblige les femmes à payer de leur poche pour les avortements réalisés à la clinique.

Pour plus d’informations sur les motifs qui poussent  la clinique à fermer,  cliquez sur les liens ci-dessous:


Passez a l’action ! 

1. Téléphonez ou écrivez au ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick et au Premier ministre pour leur demander d’abroger le règlement de paiement, et établir une clinique publique de santé des femmes au Nouveau-Brunswick, offrant des services complets de soins de santé reproductive :

2. Écrivez une lettre à votre député (trouver leurs coordonnées ici) et à la Ministre de la Santé Rona Ambrose, en exhortant le gouvernement fédéral à suspendre le versement des paiements pour les soins de santé au Nouveau-Brunswick , et ce, jusqu’à ce que le  Nouveau-Brunswick accepte de financer les avortements pratiqués à la clinique Morgentaler et abroge le règlement actuellement en vigueur.

  • Vous pouvez envoyer ce modèle de lettre à votre député fédéral (en anglais) par un militant de terrain, ancien volontaire de la clinique (Merci à Gender Focus pour la mise à disposition en ligne).
  • Vous pouvez envoyer ce modèle de lettre à N-B Ministre de la santè Hugh Flemming.
  • Si vous avez le temps, il est préférable de reformuler la lettre avec vos propres mots afin que votre député comprenne que vous vous sentez personnellement concerné.e sur ce sujet; assez pour prendre le temps d’écrire.

3. Signez cette pétition pour demander au gouvernement du Nouveau-Brunswick d’abroger le règlement de paiement et financer la clinique (cette pétition fait partie d’une campagne réalisée par des étudiants de l’Université Saint-Thomas). Malgré la fermeture de la clinique, le règlement doit être abrogé pour faciliter et accroître l’accès aux hôpitaux qui est nettement insuffisant car le règlement en vigueur empêche et limite également l’accès aux hôpitaux.

4. Assistez au Rassemblement du 17 Avril 2014 à Fredericton, à 12h30, devant le Palais législatif. 706, rue Queen. Organisé par Les jeunes féministes de Fredericton.

5. Twittez un message de soutien en utilisant le hashtag #ProchoixNB.

6.  Rejoignez le groupe facebook Pro-choix du Nouveau-Brunswick, et le groupe facebook Pro-choix NB Pro-choice.

7. Ajoutez sur ce blog une photo de vous-même avec un message de solidarité.


Actualité et articles

Voici une sélection de quelques-uns des meilleurs ou des plus importants articles sur le sujet (en anglais):

New Brunswick Abortion Lawsuit Being Dropped, Canadian Press, April 16. The family of Dr. Morgentaler is discontinuing the old lawsuit began by him in 2002, which has been dormant since 2009.

Lettre ouverte à la ministre de la Santé (Rona Ambrose), par Libby Davies, MP – NDP Deputy Leader and Health Critic; and Niki Ashton, MP – NDP Critic for the Status of Women. (11 avril, in English et en français.)

Fredericton’s Morgentaler Clinic Is Closing, And Here’s Why You Should Care – a blog by The Belle Jar (April 10), who warns that « Women are going to die… »

PEI Status of Women Council Dismayed by Closure of Fredericton Clinic
press release (April 10), warning of the huge negative impact the clinic closure will have on PEI women as well.

New Brunswick’s Anti-Abortion Law is an « Embarrassment » to Canada (Jan 31, 2005 press release from Pro-Choice Action Network), with background on the NB regulation and why it is unconstitutional and illegal.


Faites un don!

Nous avons besoin de votre soutien, faites un don!

Aidez-nous en soutenant la campagne pour l’amélioration de l’accès à l’avortement au Nouveau-Brunswick!

Tout don, petit ou grand, sera accepté avec gratitude et utilisé pour soutenir directement les efforts des militant.e.s de terrain au Nouveau-Brunswick (Coordonnés par le groupe Justice reproductive Nouveau-Brunswick). Environ 20% de l’argent servira aux activités à l’échelle nationale réalisé par la CDAC, par exemple pour la sensibilisation du public, le lobbying des députés fédéraux, la réalisation d’événements à l’extérieur du Nouveau-Brunswick, etc.

Cliquer sur le bouton Faire un don (ci-dessus à droite) pour faire un don via Paypal. Pour faire un don par chèque ou VISA, merci d’imprimer, remplir et envoyer le formulaire don, en remplissant la section Simple Don en page 2.

Voici des exemples de l’utilité de vos dons et à quoi cet argent servira, mais d’abord quelques notes sur nos objectifs:

  • La clinique Morgentaler certainement fermera ses portes fin Juillet. Le propriétaire et le gestionnaire de la clinique en sont arrivés à cette décision pour des raisons financières. Notre objectif devra alors être d’assurer aux femmes un accès à l’avortement après la fermeture définitive de la clinique.
  • La province se doit d’ouvrir un centre de santé des femmes en matière de santé reproductive, qui pratiquerait également des avortements et qui serait financé par l’État.
  • Les deux règlements de la Loi sur les services médicaux de paiement doivent êtres abrogés car tous deux violent la Loi canadienne sur la santé et limitent gravement l’accès à l’avortement. L’un exige des femmes  d’obtenir l’approbation de deux médecins qui certifient que l’avortement est «médicalement nécessaire». L’autre interdit le financement de toute clinique privée, peu importe si elle réalise des procédures médicalement nécessaires.

Des exemples de nos besoins:

  • Publicité, communication & médias: Impression et photocopie, traduction, hébergement Web, téléphone et frais postaux, relations avec les médias, envoi de communiqués de presse, etc.
  •  Développement du lobbying – appui à la campagne: Soutenir les coûts associés à la mise en contact et aux rencontres avec des représentants du gouvernement, groupes médicaux et médecins, établissements de santé, syndicats, autres décideurs et groupes d’intervenants.
  • Financer la logistique d’événements: Frais de location de site,
    sonorisation et haut-parleurs, transport, frais d’équipement,
    rafraîchissements, matériel pour la visibilité, fournitures, etc.

Mille merci pour votre soutien si précieux!