Imprimez cette page | Contactez-nous

Modèle de lettre à envoyer aux candidats

  1. Trouvez votre circonscription et vos candidats ici (en anglais seulement).
  2. Trouvez les coordonnées de vos candidats sur la page Web de leur parti :
  3. Vous ne trouvez pas l’adresse courriel ou postale de l’un de vos candidats? N’hésitez pas à poser l’une de nos questions à vos candidats sur la page de leurs réseaux sociaux, ou vous pouvez aussi les appeler.
  4. Copier-coller la lettre suivante : (n’hésitez pas à y apporter des changements ou à y ajouter vos propres commentaires).

et Envoyer par courriel

Cher (ère), [nom du candidat]

Comme la majorité des Canadiens, je suis en faveur du libre-choix des femmes et ne voudrais pas qu’on criminalise l’avortement de nouveau au Canada. L’accès à l’avortement est un droit essentiel des femmes et des personnes trans qui deviennent enceintes. Restreindre l’avortement violerait leurs droits fondamentaux en vertu de la Charte, telle qu’énoncée dans la décision rendue dans l’affaire Morgentaler en 1988. L’impossibilité d’avoir accès à un avortement met la santé et la vie des personnes en danger.

Si vous êtes élu, vous engagez-vous à défendre et à faire respecter le droit à l’avortement? Allez-vous vous opposer publiquement ou voter contre tous projets de loi ou motion proposés au Parlement qui visent à restreindre l’avortement ou en réduire l’accès? L’une des responsabilités importantes du gouvernement fédéral du Canada est de s’assurer que les provinces adhèrent à la Loi canadienne sur la santé. Et celle de l’opposition est de rendre le gouvernement responsable lorsqu’il manque à sa tâche. Si vous êtes élu, vous assurerez-vous que toutes les provinces financent entièrement l’avortement pratiqué dans les cliniques et les hôpitaux, et allez-vous insister pour que la pilule abortive Mifegymiso devienne plus facile d’accès à l’extérieur des grandes villes?

Si vous devenez mon député, je m’attends à ce que vous teniez le gouvernement responsable de protéger les droits reproductifs des femmes et des minorités sexuelles en vertu de la Charte, et à ce que vous vous assuriez que l’accès et le remboursement de l’avortement soient pour tous, peu importe où les personnes habitent au Canada, comme mentionné dans la Loi canadienne sur la santé.

Est-ce que je peux compter sur vous?

Sincèrement,

[votre nom et vos coordonnées]